Le cabinet de curiosités

Je me suis inspirée des cabinets de curiosité du XVIe siècle dans lesquels sont présentés des trouvailles insolites ou exotiques. Le cabinet de curiosité est donc l’ancêtre du musée. C’est un espace clos, qui permettait aux riches collectionneurs de l’époque d’étaler leurs trésors venus des nouveaux mondes dont ce siècle a vu la conquête.

Et pendant que les hommes envahissaient les contrées exotiques pour évangéliser le monde, en Occident sévissait toujours la chasse aux sorcières.

J’ai donc décidé que mon cabinet serait celui d’une femme, une sorcière contemporaine qui porte à la fois le poids de la tradition mystique et celui de la femme moderne indépendante. Une jeune fille qui vit dans un monde plastique et superficiel mais qui tisse sur la toile du web tel une Pénélope hakeuse le fil témoin de l’humanité en conservant les secrets de l’amour et de la fécondité, une Vénus dont les incantations latino-numériques envahissent le réseau, cet immense cabinet de curiosité.

Les Fioles

J’ai produit une série de flacons en porcelaine contenant les élixirs d’amour pour rendre les hommes fidèles. Sur leurs surfaces colorées se côtoient des images issues de cultures variées, comme une sorte d’anachronisme iconographique…

3 formes moulées, déclinées dans des couleurs vives, mates ou brillantes, la superposition de traitements de surface (impressions, transferts d’images couleur, émaux, dessins, monotypes, dorures, écritures…) donnent une impression de rythmes et de grandes variations. Sur les mêmes surfaces se côtoient des enluminures du Moyen Age, des signets informatiques, des incantations de tous horizons en latins, en hiéroglyphes, égyptiens ou aztèques, des slogans, des fœtus, des ingrédients de recettes magiques, des logos, des squelettes… Chaque flacon est auréolé d’un bouchon original, la base est en porcelaine recouverte de latex blanc qui accueille soit un gadget plastique superficiel type cadeau bonux ou un élément naturel séché ou pétrifié utilisé dans les recettes magiques. Les flacons en porcelaine richement décorés contrastent soit avec le coté superficiel de la babiole d’enfant soit avec la simplicité de l’élément naturel.

Un ensemble de sculptures d’animaux surnaturels, mélanges d’insectes et d’ êtres sous marins. Afin de leur donner vie je les aient réalisées en modelage rapide et en terre brute: porcelaine blanche comme des fossiles ou grès noir pour créer un aspect momifié. Chaque spécimen est présenté flottant dans des bocaux de verre. Notre petite sorcière les utilisent pour ses élixirs d’amours.

Accrochées au mur comme des photos de famille, des gravures encadrées représentent des scènes diaboliques, de sabbat ou de jugement de sorcière. Je les recolore et j’y représente par le dessin les flacons en porcelaine fabriqués pour le cabinet.