Parodie: Fuzi

“PARODIE”, dialogue avec la collection d’un musée: Sélection de créations réalisées dans le cadre d’une résidence artistique au musée historique de la Réunion à Villèle/St Gilles les hauts.

Dans la continuité du travail sur « l’archéologie absente » qui donna lieu à la création d’objets hybrides en 2013, Alice Aucuit reprend sa réflexion sur l’objet, toujours en lien avec la collection du musée de l’Histoire de La Réunion à villèle, en intégrant la problématique du détournement et de la parodie.
Elle produit ainsi une œuvre originale parodiant le fusil attribué à François Mussart,
tristement célèbre comme chasseur de Noirs marrons.

Repères historique:
Pour encourager la chasse aux esclaves fugitifs, « essentielles au bien estre de cette colonie »,
la Compagnie des Indes n’hésite pas à encourager les chasseurs de marrons par de prestigieux cadeaux offerts au nom du Roi de France Louis XV.
En effet, en 1754, François Mussart, le plus célèbre chasseur de noirs marrons et chef d’un détachement de chasseurs, reçoit un témoignage de satisfaction de la part de la Compagnie des Indes « à savoir un fusil, et une paire de pistolets garnis en argent, aux armes de la Compagnie ». Le fusil à pierre ici mentionné est considéré comme le fameux fusil offert à François Mussard en 1754. (« A la poursuite des noirs marrons », in Le Mémorial de la Réunion, Australes Editions, 1989, pp.474 à 493, Sous la direction d’Henri Maurin et Jacque Lentge.)

Pour cette installation Alice Aucuit rend hommage aux rebelles marrons morts pour leur liberté. Elle présente dans un râtelier aux armoiries de François Musard, deux reproductions du fusil d’un traitement de surface opposé. Qui symbolise les 2 pôles, 2 réalités du fusil: celui qui le tient et celui qui court sur la roche à l’autre bout du fusil. Une copie « dantél », blanche aux fleurs bleues royales, dialogue avec un second fusil « noir basalte ». Aux murs les reliques humaines en guise de trophées rappellent la barbarie de cette chasse à l’homme.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Compétences

Posté le

28 décembre 2016